Cavaillon : 04 90 06 68 40 / Mallemort : 04 90 59 38 55

Optez pour une Maison  Basse consommation respectant la norme RT2012 en Vaucluse, Bouches du Rhône et Gard

Le bâtiment étant l’un des secteurs les plus énergivores, la maitrise de l’énergie y devient un enjeu primordial.

La consommation énergétique primaire d’une bastide basse consommation de doit pas dépasser 50 kWh par an. En comparaison avec la moyenne du parc immobilier actuel de 240 kWh annuels, vous réaliserez une économie substantielle sur le coût de fonctionnement de votre logement.

Vos charges mensuelles futures sont déterminées par la construction de l’habitation, de l’implantation à l’isolation.

  • Les choix de conception énergétique ont une influence capitale : ce sont eux qui déterminent vos charges mensuelles futures.
  • Pour une maison individuelle de 5 pièces, la consommation de chauffage s’établit sur la base de 50 € par an*
  • Pour une maison habitée par 4 personnes, le coût de l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude est estimé à environ 75 € par an*

 

En réduisant les besoins énergétiques de votre maison dès sa conception, la diminution de votre consommation sera visible sur vos factures d’énergie dés la première année.

*Consommation conventionnelle établie depuis le moteur THCE 2005 CSTB V1.1.0 du 11/02/08 (conformément à la RT 2005) Tarif Energie Août 2008 – Pour une maison de type LYS de 100m2 de surface habitable.

Le BBioMax - Exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti

Cet indicateur permet de déterminer les besoins Bioclimatiques d’une maison, c’est à dire ses besoins en chauffage, climatisation et éclairage.

Exigence de limitation simultanée du besoin en énergie pour les composantes liées au bâti (chauffage, refroidissement et éclairage).

Un indicateur qui rend compte de la qualité de la conception et de l’isolation du bâtiment, indépendamment du système de chauffage.

Un indicateur qui valorise la conception bioclimatique (accès à l’éclairage naturel, surfaces vitrées orientées au Sud…) et l’isolation performante.

CEPmax ou la généralisation des EnR en maison individuelle

La consommation maximale d’énergie primaire (CepMax) est fixée à 50kWhEP/m2/an pour toutes résidences RT 2012. Cet indice concerne 5  points de contrôle :

  • le chauffage,
  • la production d’eau chaude sanitaire,
  • le refroidissement,
  • l’éclairage
  • les auxiliaires.

Le maître d’ouvrage doit choisir une solution d’énergie renouvelable suivante :

  • Produire l ’eau chaude sanitaire à partir d ’un chauffe-eau solaire thermique.
  • Être raccordé à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par une énergie renouvelable et de récupération.
  • Démontrer que la consommation d’énergie du bâtiment comprend a minima : 50 kWh/m2 d ’énergie primaire produite à partir d ’une source d’énergie renouvelable individuelle.

En alternative, le maître d ’ouvrage peut choisir l’une des solutions performantes suivantes :

  • Produire l ’eau chaude sanitaire à partir d ’un chauffe-eau thermodynamique.
  • Produire le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire avec une chaudière à micro-cogénération.
Le TiC ou Confort d'été

Exigence d’une température intérieure maximale à ne pas dépasser

La perméabilité à l’air

Obligation de traitement de la perméabilité à l’air des logements pour imposer la vérification de la qualité de réalisation :

  • Soit mesure de la perméabilité à l’air. La perméabilité mesurée est inférieure à 0.6 m3/h/m2 en maison individuelle,
  • Soit application d’une démarche qualité de l’étanchéité à l’air agréée par le MEEDDM
Ponts Thermiques et Surfaces vitrées

Traitement global des ponts thermiques avec un ratio maximal de 0.28 W/m2.K et une valeur maximale de 0.6 W/m2.K pour le pont thermique de dalle d’étage courant.

Surface minimale des baies vitrées >1/6 SHAB visant à garantir le confort d’habitation.

Attestations de prise en compte de la réglementation thermique 

  • Attestation à établir au dépôt de la demande de permis de construire
  • Attestation à établir à l’achèvement des travaux