Cavaillon : 04 90 06 68 40 / Mallemort : 04 90 59 38 55

Devant la consommation croissante d’énergie pour chauffer son habitat et les conséquences écologiques et économiques, de nombreuses solutions ont été développées. Faire baisser la facture d’électricité ou de gaz, cela implique le plus souvent d’effectuer des travaux d’isolation chez soi, avec les conseils d’un architecte.

 

L’isolation de la maison

Les premiers travaux à réaliser pour faire des économies d’énergie, concernent l’isolation des murs, des combles et de la toiture de l’habitat. Pour vous en convaincre, dites-vous qu’une toiture bien isolée, c’est 30% de réduction sur la facture d’énergie. Sans compter le bien qu’une diminution de la consommation peut faire à l’environnement.

Il existe plusieurs systèmes d’isolation, chacun avec des avantages et des inconvénients. Un spécialiste peut vous conseiller en fonction de la taille de votre maison et du type de murs et de toiture. Vos combles sont-ils aménagés ou perdus ? Ont-ils besoin d’une simple ou d’une double couche ? Quels tarifs vous êtes-vous fixés ? Combien souhaitez-vous économiser sur votre facture d’électricité ? Sont autant d’éléments à prendre en compte. Pour en savoir plus à ce sujet et pouvoir réaliser des estimations, vous trouverez les coordonnées de l’agence EDF la plus proche de chez vous à cette adresse : https://www.agence-electricite-france.fr/edf/

 

Le double vitrage des fenêtres

Faire doubler les vitres à chaque fenêtre, est devenu la norme. Aujourd’hui, les logements à simple vitrage sont extrêmement consommateurs en énergie, l’air froid réussissant à traverser la vitre. Si ce n’est pas déjà fait, mettez en place un double vitrage à chaque fenêtre de votre logement, y compris pour les petites lucarnes. Le double vitrage consiste en la pose de deux vitres, séparées par une lame d’air ou de gaz. L’air est moins cher, car il est moins performant que le gaz, qui, lui, a un meilleur pouvoir isolant. Des double vitrages encore plus perfectionnés se développent, mais ils demeurent très chers. Il s’agit de vitres composées d’un store vénitien, qui isole encore plus du froid et qui permet de se protéger des rayons du soleil. Les tarifs pratiqués sur la pose d’un double vitrage sont très intéressants si on les rapporte aux économies d’énergie que permettent ces travaux.

 

Le choix de la chaudière

Une fois que votre logement est bien isolé, vient le moment de choisir les outils qui le feront chauffer. Tous ne se valent pas en termes de performance énergétique, et le choix de la chaudière sera fondamental. Elle fonctionne en brûlant du gaz, produisant ainsi de la chaleur pour le chauffage et l’eau chaude de la maison. La chaudière à gaz à condensation permet de réduire la facture de gaz de 25%, ce qui n’est pas négligeable. Si vous souhaitez en savoir plus sur les prix du gaz vous pouvez vous rendre à cette adresse : https://www.fournisseur-energie.com/aides-fiches-techniques/prix-gaz/

 

Les panneaux photovoltaïques

Transformer la lumière du soleil en électricité, voilà une solution écologique pour se chauffer et obtenir de l’eau chaude, avec économies d’énergie à la clef. Les panneaux solaires sont en vogue. Nécessitant de gros travaux, ils sont néanmoins peu plébiscités par rapport à l’isolation de la maison et au double vitrage. Mais cet outil permettant de transformer l’énergie solaire en électricité, chauffage et eau chaude, réduit considérablement la facture d’énergie. Les panneaux photovoltaïques sont soit intégrés à la toiture, soit surimposés, par-dessus la toiture déjà existante. Voyez avec votre architecte ce qu’il est plus facile de faire, aussi bien techniquement que financièrement. En effet, question tarifs, les panneaux surimposés seront moins chers que ceux qui sont intégrés à la toiture